Bien-être Healthy

La bonne digestion : les astuces écolo de l’Ayurvéda (Part II)

Voyez l’article précédent en cliquant ici pour avoir les autres astuces à 0 euros ou presque et 100% naturelles.

IMG_20130615_183242

3. Les idées reçues à éviter

–       Petit Déjeuner comme un prince, déjeuner comme un roi et diner comme un pauvre (non, non il n’y a pas d’erreurs).

En France, on l’habitude de dire : « Petit Déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et diner comme un pauvre. »

« Petit déjeuner comme un prince » : Contrairement à ce qu’on peut entendre en France depuis notre plus tendre enfance, le petit déjeuner en Ayurvéda n’est pas le repas le plus important. Afin de réveiller votre estomac et vos intestins en douceur, il faut éviter de trop manger le matin.

Manger des céréales douces comme le millet ou de l’avoine  en porridge, c’est excellent pour débuter la journée. Vous pouvez aussi évidemment prendre des fruits frais, des dattes, une cuillère à café de miel etc. Si vous n’avez pas faim le matin, ne vous forcez pas !

Cela peut être dû à des toxines qui encrassent votre corps ou bien à votre nature profonde. L’Ayurvéda s’occupe de chaque individu comme étant unique, donc même si les astuces sont valables pour un grand nombre, chaque être à néanmoins ses spécificités. Soyez juste à l’écoute de vous-mêmes et si vous n’y arrivez pas, consultez !

« Déjeuner comme un roi », selon l’Ayurvéda notre capacité à digérer est à son top à l’heure où l’élément feu, c’est à dire le Soleil est à son zénith. Notre soleil interne qu’est notre feu digestif est aussi à son maximum entre 12h et 14h, c’est donc le moment pour faire un bon repas : complet et sain. Mangez poissons, viandes, œufs et autres aliments très nourrissants lors de ce repas. Votre corps aura plus de facilité à les digérer.

Par contre, si vous avez tendance à somnoler après les repas, il faut alléger votre repas même pendant le déjeuner. Vous aurez besoin du programme de détoxination ayurvédique de printemps.

« Diner comme un pauvre »  faites un repas aussi léger que possible. De la soupe, des céréales légères comme le riz. Eviter les produits d’origine animale et les crudités qui sont en réalité difficile à digérer.

– Ne pas manger des fruits après les repas.

Les fruits sont à consommer loin des repas. Mangez les 30 minutes avant le repas, afin qu’ils ne se mélangent pas avec les autres aliments. Cela provoque des fermentations qui troublent l’ensemble de la digestion. Si vous ne pouvez pas les manger avant les repas, attendez une bonne heure après le plat principal pour déguster votre fruit.

Pour les gros gourmands, mangez votre tarte ou autre pâtisserie avant le repas, cela vous empêchera de compromettre la fin de votre digestion avec un aliment très lourd à digérer.

– Manger du frais.

Diminuez un maximum les conserves et les surgelés même si cela peut être pratique. Evitez aussi de manger des plats cuisinés depuis plus de 24 heures. Tous ces aliments conservés sont plus lourds à digérer car ils se sont remplis d’humidité. Testez ! Vous verrez, vos problèmes de flatulences et ballonnements diminueront.

– Les aliments incompatibles

Lorsque vous cuisinez, abstenez vous de mélanger le lait avec les aliments suivants :

  1. la viande
  2. le poisson
  3. le sel (le pain comportant du sel, il faut éviter de le faire tremper dans votre lait le matin)
  4. les aliments acides
  5. yaourt
  6. les fruits frais
  7. les légumes verts à feuilles (ex. : les épinards…)

 

4. La Gestion du Temps et des émotions

– prendre son temps :

Prendre le temps de manger au calme (sans bavardages, ordinateur et TV..), de déguster et de mâcher son repas c’est en vérité un véritable gain de temps. Plus vous mangez vite, mal et sans plaisir, plus mauvaise sera votre digestion. Vous aurez nourri votre corps partiellement et vous serez sujet à des fatigues et des troubles de la concentration. La nourriture ingérée sera transformée en toxines au lieu de se transformer en énergie pour nourrir le corps et le cerveau.

Pendant et après le repas, vous sentirez un sentiment de frustration, d’insatisfaction et de stress qui achèvera de perturber votre digestion. Il semble logique d’affirmer que vous travaillerez mieux sans vos ballonnements habituels, vos envies de dormir, vos flatulences et vos lourdeurs…

Au lieu d’être perturbé dans votre travail par vos maux de ventre, vous pourrez enfin être en pleine possession de vos moyens, travailler mieux et en moins de temps.  Prenez aussi le temps de faire des petites pauses et des petits exercices physiques.

–       ne mangez pas sous le coup d’émotions fortes

Attendez de reprendre vos esprits et de retrouver une paix intérieure ce qui vous permettra de mieux digérer. En effet, les émotions négatives ne font pas bon ménage avec une bonne digestion.

Pour conclure, si vous ne sentez aucune nette amélioration c’est que votre organisme est fortement déséquilibré depuis très longtemps ! Vous aurez besoin des conseils d’un bon thérapeute ou d’un médecin. Ne tardez pas à consulter. Une bonne digestion est primordiale.

Ces astuces ayurvédiques qui ne vous coûtent qu’un peu de volonté vous permettront maintenant et tout au long de votre vie de maintenir une bonne digestion et, à long terme, une meilleure santé.

Si vous vous intéressez à la diététique ayurvédique, procurez vous le livre de Joyce Villaume Le Don, praticienne ayurvédique formée en Inde…. « Alimentation et Santé »

Ciao et Bonne Vie !

Vous aimerez peut-être...

Aucun commentaire

    Ecrire un commentaire