Montessori

Education bienveillante : 3 livres à glisser dans son sac cet été.

Le groupe Discussions et Echanges autour de la parentalité positive sur facebook lancé par Delphine Leca du blog Babybaboo est une mine d’or. Les parents discutent et échangent sans animosité. Cette petite communauté aime partager ses références bibliographiques. Je vous l’avoue. Certaines m’ont marquée et ont changé radicalement ma vision de l’éducation. Voici  trois d’entre elles.

C’est notamment  grâce à ce groupe que j’ai connu Alfie Kohn. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas Alfie Kohn est un conférencier et auteur américain. TIME Magazine le décrit comme le critique américain ayant  » le plus honnêtement et le plus vivement, dénoncé les notes et la compétition à l’école ». Il est également reconnu pour ses travaux de recherche sur la parentalité et les schémas traditionnels d’éducation via les systèmes de punitions et de récompenses. Beaucoup de choses du blog Cool Parents Make Happy Kids  proviennent de ses écrits. Il est aussi décrié. La journaliste Nadia Daam a cloué au pilori ses ouvrages dans un article intitulé: Les enfants d’aujourd’hui ne sont pas pourris-gâtés? Alfie Kohn ne doit pas connaître les mêmes enfants que moi . Qui a tord ? Qui a raison ? J’aurai plutôt tendance à dire que c’est Alfie. Pour juger, je vous invite à lire avec attention son dernier livre, Aimer nos enfants inconditionnellement. Plutôt que de proposer une méthode, Alfie Khon préfère poser la question suivante: « Quels sont les besoins des enfants et comment résoudre les conflits ? « Il s’agit de faire avec les enfants plutôt que de faire faire aux enfants. Le problème majeur de la parentalité dans notre société n’est pas le laxisme mais la peur du laxisme. Nous sommes si inquiets à l’idée de gâter les enfants que nous finissons par trop les contrôler. Or, le trop plein de contrôles n’engendrerait pas les bonnes réponses. Ce livre m’a permis de réfléchir autrement. On peut dire qu’il m’a littéralement transformé. C’est mon gros coup de coeur.

Isabelle Filliozat est psychologue et auteure de nombreux ouvrages sur la parentalité positive. Je crois qu’elle est l’auteur la plus connue sur la question. Son site regorge d’informations et propose de nombreux stages et conférences. Vous saurez tout ici . J’ai lu son best seller: J’ai tout essayé. Quand ma fille a commencé à « s’affirmer » (à devenir chiante, quoi), j’ai eu envie de comprendre pourquoi elle faisait et disait certaines choses. On se reconnait dans beaucoup de situations. « Elle te regarde droit dans les yeux et recommence la même « bêtise » que tu viens de lui interdire ». Alors, à votre avis, quelle est la bonne attitude à adopter ?  J’ai tout essayé est complet et facile à lire (les illustrations aèrent le propos). A une période, je ne me séparais pas de ce livre. Toujours fourré dans mon sac, je le sortais dans le bus, au café, dans le train, au parc … Depuis, je suis plus zen même lorsqu’elle a mangé un reste de Pop Compote trouvé dans la rue !

Catherine Gueguen, est elle pédiatre à l’institut Franco-Britannique (9-2 represente), spécialisée dans le soutien à la parentalité. Son livre: Pour une enfance heureuse est plus techniques que les deux autres références. Il permet de repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau de l’enfant. Mme Gueguen démontre qu’une relation emphatique est décisive pour permettre au cerveau des enfants et des adolescents d’évoluer au mieux. Un véritable plaidoyer en faveur d’une éducation bienveillante qui remet en cause nombre d’idées reçues. Vous ne serez plus la même après l’avoir lu.

Que disent ces trois auteurs ? Qu’il faut aimer nos enfants et cela  sans conditions. C’est encore Isabelle Filliozat qui le dit le mieux : Malgré nos « vivement qu’il marche », vivement qu’il soit à l’école », “vivement qu’il ait son bac », vivement qu’il soit autonome » etc… le temps passe (trop) vite avec nos enfants. Nous devrions PRENDRE LE TEMPS DE LES AIMER…

Vous aimerez peut-être...

Aucun commentaire

    Ecrire un commentaire