Mood

Qui veut cancel Depardieu et Matzneff ? Pas moi !

Perso, je ne veux ni cancel 𝐃𝐞𝐩𝐚𝐫𝐝𝐢𝐞𝐮, ni 𝐌𝐚𝐭𝐳𝐧𝐞𝐟𝐟 ni mes violeurs (s’ils avaient été des artistes…Hélas ils sont bêtes comme leur pieds). Aucune œuvre ne doit être retirée de l’espace public. J’enfonce des portes ouvertes mais retirer/cancel un artiste ou une œuvre revient à un non-lieu… Genre cela n’a pas existé. On met tout ça sous le tapis et hop on contente l’opinion, on ramène la paix sociale et Libération est content.

Perso, ce n’est pas ce que je veux. Enfin j’espère que personne en France a envie de cancel un artiste … Le titre 𝐋𝐞𝐬 𝐝𝐢𝐱 𝐩𝐞𝐭𝐢𝐭𝐬 𝐍egres de Agatha Christie aurait du rester Les dix petits Négres. Désormais on a le droit à un fade: 𝐈𝐥𝐬 é𝐭𝐚𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐢𝐱. Comme si cela réglait les problèmes liés au racisme. #bisounours

Dans tous les cas, en France il est impossible de #cancel un artiste … pardon un artiste masculin… pardon certains artistes masculins. Voyez, je vous en cite 3 au hasard. #Céline, immense écrivain et immense antisemite. #Polanski immense réalisateur et immense pedophile violeur. #Cantat immense chanteur et immense meurtrier.

Non. Le Figaro n’essayez pas de déplacer le sujet.
Non. Les défenseurs de la liberté de paroles, nous ne sommes pas vos ayatollahs de la bien pensance. (Au passage les 𝐬𝐞𝐧𝐬𝐢𝐭𝐢𝐯𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐚𝐝𝐞rs je ne peux pas vous blairer. Mais ça c’est un autre débat).

Ce que l’on veut c’est de garder une trace, près de leur IMMENSE talent, pour rappeler qu’ils sont AUSSI des gros dégueulasses à fantasmer sur les clitoris des petites filles (dans les cas les moins répugnants et je pèse mes mots), à aimer sodomiser des petites filles, à leur extirper des fellations alors qu’elles ont encore leurs dents de lait …

Non, les messieurs et mesdames les signataires de la Tribune « «N’effacez pas Gérard Depardieu» : l’appel de 50 personnalités du monde de la culture » parue le soir de Noël dans le Figaro nous ne voulons pas cancel votre champion. Il est EST et RESTERA votre ami. C’est votre problème. Pas le notre !

Nous souhaitons juste que les générations futures aient tous les outils en main pour légiférer et faire appliquer les lois qui protègent ceux qui n’ont ni talent, ni le droit d’importuner et les faibles, parce qu’il est désormais certain que l’on ne peut pas compter sur vous.

Vous aimerez peut-être...

Aucun commentaire

    Ecrire un commentaire

    0 Partages
    Tweetez
    Enregistrer
    Partagez
    Partagez
    Email