GreenWashing

H&M conscious cosmetiques : le greenwashing c’est mal !

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voilà un p’tit moment que je souhaitais parler de ces marques de cosmétiques qui usent et abusent du greenwashing. Par paresse, j’ai laissé trainer. Et puis, il y’a eu ce tweet de H&M. Avec une expression toute trouvée, « La beauté est faite pour durer », la marque invite à découvrir sa collection H& M conscious beauté sur son e-shop. hetmconscious_J’ai d’abord voulu mettre un p’tit LOL. Puis, j’ai failli répondre. Et finalement, grâce à ce tweet, je rédige ma première note sur ce procédé qui consiste, pour une entreprise,  à orienter ses actions marketing et sa communication vers un positionnement écologique. En général, lorsque les marques essaient de nous vendre le rêve idéal de la conso responsable, elles le font subtilement. Mais ici, H&M a du avoir la flemme, les ficelles sont un peu trop grosses.

Du bullshit dans du joli papier recyclé

H&M qui lance sa gamme de cosmétiques bio, c’est comme si Donald Trump écrivait un essai sur la théorie de la relativité. Ils ne peuvent pas être sérieux, si ?

En fait, si. Ils sont très sérieux. Quelques mois après avoir lancé sa gamme de cosmétique, H&M a décidé de se lancer un nouveau défi. Depuis, le mois de janvier, la marque suédoise vend aussi des cosmétiques naturels et écologiques sur son e-shop et dans une sélection de certains magasin. H&M conscious, la branche écolo du groupe, explique vouloir faire plus dans sa démarche responsable. Oui, vous avez bien lu ! H&M se positionne désormais comme un défenseur de la consommation éco-responsable. D’ailleurs, dans le dernier rapport faits et chiffres des actions H&M Conscious, son pdg explique que la marque  » a toujours voulu rendre la mode et la qualité accessibles au plus grand nombre ».

Oui mais non !

Sur quelle planète vous pouvez produire plus de 600 millions de vêtements par an et continuer à crier haut et fort ne pas causer de dégâts écologiques. Le succès de H & M repose sur une stratégie d’obsolescence planifiée.  Autrement dit sur une stratégie de consommation rapide. Par conséquent, ce modèle ne peut pas  être durable parce que le business modèle est intrinsèquement non durable.

H&M a beau nous raconter de belles histoires, mais une décharge bourrée de vêtements en coton biologique reste une décharge. Par ailleurs, bien que H&M est l’un des plus gros acheteurs de coton biologique, cela ne représente encore que 13,7% de sa production de vêtements au total.

Aujourd’hui en se lançant sur le marché de la cosmétique biologique, H&M continue de jouer la carte du greenwashing. Les ressorts sont les mêmes:

  • un matraquage médiatique autour du green bien huilé en injectant des budgets com importants pour cleaner son image
  • une stratégie de celebrity marketing avec des égéries (Vanessa Paradis, Olivia Wild ) bien choisies
  • un packaging écolo, épuré, chic et tendance
  • une certification biologique reconnue avec ecocert

Tout est parfait pour nous faire oublier qu’H&M reste l’une des multinationales les plus polluantes de la planète. La marque ne respecte pas non plus les normes de sécurité dans ses usines de fabrication et récemment, elle a découvert qu’elle employait des enfants Syriens dans ses usines turques … Bref,  nous nageons dans un océan de greenwashing.

C’est beau mais est-ce bon ?

Toutefois, que valent ces produits ? Avec une certification, nous devrions logiquement retrouver des ingrédients clean. Aucune indication sur l’e-shop. Aussi, avant de me lancer dans une opération H&M bashing, en allant au bureau, je me suis rendue dans leur corner beauté des  Champs Elysées. J’ai acheté 3 produits au hasard et j’ai envoyé les étiquettes à Valerie, d’huiles et senteurs , aromatherapeute de son état pour qu’elle me dise ce qu’elle en pense sans lui indiquer qu’il s’agissait de cosmétique H&M.

cosmetiquehm

Le beau est-il forcément bon ? #H&MGreenWashing

Sur les 3 produits, un seul a une étiquette complète : le parfum roll-on. Composé d’huiles végétales bio d’amandes douces, de jojoba, de raisin bio, il est enrichit en extrait de romarin bio connu pour ces propriétés antioxydante, régénératrice cellulaire, accélératrice de pousse et anti stress. Tout cela est plutôt polyvalent. Le seul bémol, c’est la fragrance … qui n’est pas naturelle ! C’est baltot pour du parfum !   Quant à l’huile de bain, corps et cheveux ainsi que le baume à lèvres, H&M joue carrément la diva. La marque n’a pas envie de se dévoiler. Pas de liste d’ingrédients. Na ! Et puis quand tu essaies de trouver d’où viennent ces produits, tu n’as rien non plus. H&M se dit importateur mais encore une fois, pas de nom de labo, aucune source … Niet ! Nada ! Enfin, je vous ai pas dis … Le packaging est en papier recyclé. C’est vrai que c’est super utile le sur packaging . Ca rend bien dans la poubelle.

Ils nous prennent vraiment pour des quiches, non ? !

Sources : Factory45  Huffingtonpost


Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Commentaires

  • Répondre
    Elodie
    12 juillet 2016 à 20:18

    En lisant le début de ton post, je me disais « oui ok, ils sont loin d’être parfait, mais cette nouvelle gamme, c’est peut-être déjà un joli petit effort, et c’est toujours mieux que rien ? ». Et puis l’absence de compo apparente sur les flacons a vite éclaté ma bulle de naïveté….
    Merci pour cet éclairage !

    • Répondre
      Rose
      13 juillet 2016 à 09:29

      Hello Elodie, moi aussi, j’ai voulu y croire … Mais, hélas, ils nous prennent pour des pigeons 0_O Bonne journée

Ecrire un commentaire